Forum des vans asiatique !

Nissan Serena Vanette cargo Toyota hiace Mitsu Hyundai H1 sr20 2,3d ga16de ld23 ld20 sr20de coach largo C120 C20 C22 C23 C24 C25 nv100 S20 SE SK S21 NV200 van A12S, A15S, CA20S, CA18T, LD20 LD20S fourgons en tout genres et aussi du grand nimporte quoi


    corrosion vanette cargo

    Partagez
    avatar
    frenchie

    Messages : 48
    Date d'inscription : 19/03/2010
    Age : 67

    corrosion vanette cargo

    Message  frenchie le Lun 3 Aoû - 19:59

    Bonjour,

    Je voudrais faire part de mon expérience en matière de corrosion du Vanette Cargo.
    Acheté d'occasion, ayant passé quelques hivers en Belgique, les passages de roues, les soubassements sont à présent atteints de corrosion.
    La protection des tôles ressemble fort à celle des voitures des années 70-80 et une corrosion sournoise s'est installée sous la protection antigravillon.

    Points les plus touchés : passages de roues Avant, passage de roues AR, surtout le côté droit sous le cache plastique du tuyau de gazole.
    Planchers tout à l'arrière après les passages de roues, supports de parechocs AR.

    Même une fixation de lames de suspension.

    A défaut de sablage, on ne peut que travailler localement. L'outil magique, le dérouilleur pneumatique à aiguilles, faible consommation d'air comprimé et très efficace. Fait tomber tout ce qui est pourri, l'outil va jusqu'à percer les tôles trop affaiblies.

    Après, les réparations, ce sont des patchs de tôle de 1 mm (ou plus, si c'est sur chassis). C'est assez pénible, en l'absence de pont/fosse. Je me contente de rampes et/ou de cric rouleur/chandelles.

    Découper la zone malade à la disqueuse, faire un modèle en carton, découper/former le morceau et souder.
    Pour des parties mal placées, non visibles, j'ai soudé en superposition, cela évite le travail d'ajustage de la rustine, évidemment c'est mal, car il faut traiter entre les 2 tôles et éviter par un mastic d'étanchéité que de l'eau soit piégée, mais c'est plus rapide.

    Pour la soudure, j'ai utilisé le chalumeau OA lorsque le chauffage de la zone ne posait pas de problème (les soudures sont magnifiques, mais attention, car la zone chauffée est plus étendue, risque de toucher des zones voisines et déformations possibles si on n'a pas le coup de main) mais surtout un petit MIG no-gaz bon marché. Les soudures ne sont pas très jolies, il faut meuler, mais ça fait l'affaire à moindre coût.

    Ce type de MIG premier prix (j'ai un MIG One, premier premier premier prix d'origine italienne, la position 1 est à 35 A, donc OK) peut faire l'affaire sur la tôle de nos Vanette, qui n'est pas de la tôle HLE ultra-fine, mais de la bonne vieille tôle de 0,8 mm à 1 mm) s'il descend assez bas en intensité.
    Intensité mini, vitesse d'avance du fil sur 2/3 et ça soude.
    En fait, si les MIG fil fourrés sont tant décriés en France, c'est que les fils vendus en GSB, c'est de la daube. Le fil WeldTeam, par exemple, c'est de la daube. Trouvez du Lincoln Innershield NR-211-MP et c'est la nuit et le jour. En Amérique du Nord, on peut souder des tôles en fil fourré. En France, quasiment pas. La différence, le fil.

    Si vous êtes riches, payez-vous un MIG correct, avec une bouteille de 2,3 m3 de gaz ARCAL/ATAL (Argon+CO2), budget minimum 1000 Euros. Peu rentable pour boucher quelques trous. Mais les soudures seront esthétiquement bien meilleures.

    J'espère ne pas vous décourager, si vous avez des trous, évitez la choucroute ou la résine + mat de verre. Ce ne sont que des pis-aller, à ne pas utiliser sur des pièces soumises à des efforts.
    avatar
    alti91

    Messages : 56
    Date d'inscription : 07/02/2013

    Re: corrosion vanette cargo

    Message  alti91 le Mer 5 Aoû - 21:56

    Salut Frenchie et merci pour ces infos.

    Pour ma part, je trouve que le SERENA ne rouille pas trop, même si le mien (qui a passer son enfance en bord de mer) y a laissé des plumes, ou plutot un peu de plancher arrière.
    Voilà ce que j'ai trouvé sous la moquette derrière les passages de roue AR Laughing Laughing


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Je vous montre pas la réparation car c'est trop moche : mon SERENA étant en fin de vie, j'ai juste gratter la rouille, mis un coup de FRAMETO et riveter une plaque Embarassed
    avatar
    frenchie

    Messages : 48
    Date d'inscription : 19/03/2010
    Age : 67

    Serena ou Vanette

    Message  frenchie le Dim 9 Aoû - 19:52

    L'intérieur du Serena est évidemment différent, mais le chassis est identique à celui de la Vanette, je pense.
    Des trous de plancher, en soi, c'est facilement réparable et non structurel puisqu'il y a un chassis échelle. Mais ce n'est en général que la partie émergée de l'iceberg. Le chassis échelle est en tôle épaisse, mais il faut quand même jeter un coup d'oeil sur les fixations des trains.
    En ce qui me concerne, j'ai presque tout repris, mais en l'absence de sablage, on n'est certain de rien, malgré tous les outils mécaniques/pneumatiques disponibles, le convertisseur de rouille, l'injection de cire corps creux, d'appret phosphatant, l'étanchéification des joints où les tôles se recouvrant...
    Personnellement, je n'ai pas fait un travail esthétique, mais avec des rampes, un gros cric rouleur et des chandelles, c'est assez acrobatique. Souder couché sous le véhicule avec un MIG fil fourré qui projette des globules, des chiffons mouillés pour protéger fils et tuyauteries proches, une soufflette à air comprimé pour limiter la chauffe, c'est quand même assez acrobatique, surtout qu'on a eu dans le sud-est des températures de 35°C et que mon âge est presque canonique (65 au compteur).
    Je l'ai fait :
    - parce que j'avais refait toute la mécanique et qu'il tourne comme une horloge,
    - parce qu'il a une valeur sentimentale et qu'il m'a rendu d'innombrables services.
    Economiquement, cela n'a aucune rentabilité mais l'avantage de la retraite c'est justement d'oublier les critères de rentabilité.
    avatar
    frenchie

    Messages : 48
    Date d'inscription : 19/03/2010
    Age : 67

    Un an après

    Message  frenchie le Mar 28 Juin - 19:38

    Le Vanette a passé un an dans ma cour (je vis d'abord en Guadeloupe). Il n'y a pas eu de reprise de rouille. Je l'ai passé au CT, le contrôleur a vu les réparations, a noté "corrosion" sans contre-visite. C'est OK.

    Contenu sponsorisé

    Re: corrosion vanette cargo

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 14:49